Les 3 étapes clés de la location touristique
Le vendredi 29 octobre 2021
Temps de lecture : 5 minutes

Contenu fourni par le groupe SSIT

Chers propriétaires, en ce mois de septembre nous avons choisi d’aborder avec vous le thème du positionnement d’un bien sur le marché de la location saisonnière et comment préparer celui-ci.

La location de logements touristiques de particuliers à particuliers est en pleine croissance en France :

–        En 2016, +25% d’augmentation d’annonces en ligne via des plateformes de location.

–        En 2017, cette progression est toujours exponentielle avec +19%, ce qui représente un total de 31 millions de nuitées passées dans des locations de particuliers à particuliers.

Vous êtes propriétaire d’un bien que vous souhaitez (re)mettre en location afin de générer des revenus locatifs qui vous permettront d’entretenir celui-ci et de continuer à le faire vivre ?

Vous souhaitez augmenter les réservations de votre location de vacances et attendez des conseils pour rendre votre location plus attractive ?

Cette newsletter vous donnera un premier volet d’informations et des conseils afin d’optimiser vos plannings de réservation et accueillir au mieux vos locataires. 

1) Positionner votre bien sur le marché de la location saisonnière 

Afin de positionner votre bien sur le marché de la location, vous pouvez procéder à une rapide étude de marché en analysant les critères suivants :

–        Le type de logement (chalet, maison, appartement, logement insolite, etc.),

–        La capacité de couchages (nombre de personnes, nombre de chambres),

–        L’existence de certains équipements distinctifs (vue, terrasse, balcon, jacuzzi, sauna, piscine, salle de sport, jardin),

–        Le nombre d’appréciations en ligne (et la notation globale des internautes),

–        La reconnaissance d’un classement (meublé de tourisme, Clévacances, Gîtes de France, accueil vélo, tourisme et handicap, etc.),

–        Les prix pratiqués (à relever en haute/moyenne/basse saison),

–        Ce qui est compris dans ces prix (accès internet, linge de maison, draps, ménage inclus, lits faits à l’arrivée).

Une fois ces différents critères analysés, vous aurez une connaissance globale du marché de votre destination et pourrez ainsi définir un tarif de location adapté. Etablissez une grille de prix selon les périodes.  Passez ensuite à l’étape suivante :  la mise en valeur de votre bien.

2) Mettre en valeur votre bien 

Le marché de la location saisonnière de particuliers à particuliers ne cesse d’augmenter. La demande est forte et l’offre également, ce qui signifie qu’il faut différencier votre bien des autres.

Cette différenciation passe notamment par la qualité de votre annonce de location.

Nous vous proposons de travailler sur les 10 points suivants afin d’améliorer la qualité de votre annonce :

–        Soigner la description de votre annonce

Lorsque vous rédigez votre annonce, soignez le style d’écriture, valorisez votre bien et démarquez-vous.

N’hésitez pas à utiliser un style d’écriture qui vous est propre. Il faut bien entendu donner les informations nécessaires concernant le bien, mais vous pouvez rédiger de manière personnelle. Il faut séduire le voyageur avec une description qui le fasse se projeter mais qui reste réaliste.

Il est important de détailler au maximum votre logement (nombre de chambres, pièces de vie, environnement) et de préciser tous les accessoires disponibles dans votre logement (électroménager, accès wifi, accessoires bébés, sèche-cheveux, climatisation, plancha, barbecue, etc.).

–        Mettre de photos de qualité

Les photos de votre annonce sont l’élément déclencheur de la réservation ! Les voyageurs regardent les photos avant même de lire le descriptif ! Choisissez donc méticuleusement votre première photo (95% des personnes qui consultent des annonces de location passent environ 20 secondes sur la première photo. Pour bien la choisir, identifier l’atout principal de votre bien (intérieur ou extérieur) et servez-vous de celui-ci comme photo d’accroche. Par exemple, vous pouvez privilégier la pièce de vie, qui est le lieu de partage et de bons moments ou la vue.

Mettez des photos en nombre suffisant de chaque pièce, lumineuses et bien cadrées. Nous vous recommandons de mettre à minima 12 photos.

Mettez en scène votre bien (lits faits, table dressée) ; en effet, les futurs locataires pourront plus facilement se projeter et ressentir l’ambiance de votre logement.

Par exemple, si votre logement est en montagne, n’hésitez pas à dresser une table montrant un appareil à raclette, avec un feu de cheminée en fond. A la mer, privilégiez une scène avec un barbecue, un livre posé sur un transat, sous un parasol…

 Enfin, il est à noter que vous aurez 2,5 fois plus de chance d’avoir des réservations avec des photos professionnelles.

–        Penser à traduire votre annonce en anglais

Si vous êtes sur une destination touristique qui accueille des vacanciers étrangers, vous pouvez proposer une version de votre annonce en anglais. En effet, 84 millions de touristes étrangers viennent en France chaque année.

–        Travailler votre rapport qualité-prix

Le rapport qualité-prix est un fondamental pour louer votre bien :  le prix est le 3ème critère de décision après les photos et la localisation.

Fixer un prix trop élevé et vous verrez vos potentiels voyageurs réserver chez vos voisins, un prix trop faible et vous aurez l’impression de brader votre bien.

Vous devez notamment vous comparer à la concurrence pour fixer le prix.

Le tarif de votre location dépendra des critères suivants : la localisation (vallée, pied de pistes, hameau à l’écart), le type d’hébergement (chalet individuel, habitat collectif, hébergement insolite), la capacité de l’hébergement (le nombre de convives que vous pouvez recevoir), la saison (vacances, évènements, jours fériés), les atouts (vue, extérieur, piscine, sauna, jacuzzi, salle de sport, jardin, barbecue), le niveau de qualité du logement (classement et label), les services inclus (draps, linge de toilette, ménage).

–        Apporter une réponse rapide aux demandes des vacanciers

Les vacanciers vont vous contacter pour connaitre la disponibilité de votre bien, veillez à répondre à chaque demande et dans un délai correct.

Quand le voyageur fait une demande, il attend une réponse dans l’heure. En effet, plus vous répondrez vite, plus vous aurez une chance d’obtenir une réservation.

La communication jusqu’à l’arrivée de vos locataires est aussi primordiale car vous instaurez ainsi un climat de confiance et vous augmenterez vos chances d’obtenir des commentaires positifs.

–        Créer le contact et maintenez-le avec les vacanciers

L’idéal est de créer un contact avant, pendant et après le séjour de vos vacanciers. En amont, donnez-leur un maximum d’informations sur votre bien et son environnement. Pendant le séjour, vous pouvez prévoir un livret d’accueil avec des recommandations et documents touristiques pour faciliter le séjour, après le séjour vous pouvez garder un contact afin de les fidéliser pour d’autres séjours. Vous pouvez également les inviter à laisser un avis sur votre bien.

Plus vous aurez d’avis positifs, plus vous augmenterez vos chances de réservation par rapport à vos « concurrents ».

Gardez également en tête qu’un client satisfait n’hésitera pas à réserver chez vous l’année d’après et vous recommandera auprès de son entourage. Il n’y a pas meilleure publicité que le bouche à oreille.

–        Commercialiser votre annonce sur un ou plusieurs canaux

Selon le niveau de revenus que vous souhaitez générer, vous pouvez commercialiser votre bien sur un ou plusieurs sites de location (Air bnb, Abritel, Clevacances, Gîtes de France, le Bon Coin, etc.).

–        Gérer votre calendrier de réservations

Il est important de bien tenir à jour votre calendrier de locations afin de ne pas créer de doubles réservations notamment. Pensez aussi à bloquer dans votre calendrier les moments où vous souhaitez occuper personnellement votre bien.

NB : une réservation annulée de votre part est parfois coûteuse (Airbnb par exemple) mais surtout très mal perçue.

–        Bien accueillir vos vacanciers

L’accueil que vous allez réserver aux vacanciers est primordial et fait aussi la différence. Un accueil en physique est le bienvenu si vous en avez la possibilité, vous pouvez faire le tour du logement avec eux, leur donner des informations très pratiques. Prenez quelques instants pour savoir comment s’est passé le trajet, leur parler de votre destination ; il ne faut pas négliger l’importance de l’échange humain.

Vous pouvez également prévoir quelques petites surprises comme par exemple, une bouteille de vin ou une spécialité locale. Cela fait toujours son petit effet.

Enfin, faites un ménage méticuleux.

–        Faire des investissements régulièrement

Pensez à entretenir régulièrement votre bien : les vacanciers seront précautionneux envers un bien qui est loué propre et dans un bon état général. A l’inverse, si le bien n’est pas propre et présente de l’usure générale, les vacanciers pourront se montrer moins attentifs à d’éventuelles dégradations.

Vérifiez régulièrement la vaisselle et l’usage des équipements.

Cela nécessite un coût d’investissement mais cela vous permettra également d’améliorer vos réservations (louer plus souvent) et/ou de pouvoir monter en gamme votre logement (louer plus cher si la qualité le permet).

Les vacanciers sont de plus en plus exigeants quant au choix de leur hébergement, a minima, ils souhaitent retrouver dans leur location le confort de leur habitation.A présent que vous avez travaillez sur ces différents points pour mettre en valeur votre bien, vous pouvez passer à la dernière étape : la commercialisation.

3) Faire connaître votre bien : adopter la politique commerciale qui vous convient selon vos objectifs 

Si votre objectif est d’optimiser au maximum vos revenus locatifs, nous vous conseillons d’être présents sur différents canaux de commercialisation afin d’avoir la visibilité la plus optimale auprès des internautes :

–        Les professionnels de la gestion locative de votre destination : centrale de réservation, agence de location,

–        Les plateformes en ligne (Air bnb, le Bon Coin, Abritel, Booking, etc.).

 Attention, si vous décidez d’être présents sur plusieurs plateformes de location, veillez à bien tenir à jour vos calendriers de réservations afin d’éviter le surbooking ou bien de prendre l’option de « chanel manager » afin que vos calendriers soient synchronisés.

–        Label (Clévacances, Gîtes de France)

En devenant adhérent à l’un de ces deux labels, vous avez la possibilité de bénéficier de leur force de commercialisation à travers un site de notoriété nationale.

–        Office de Tourisme de votre destination

En étant partenaire de votre Office de Tourisme, cela vous permet de bénéficier d’une visibilité importante et de travailler avec le réseau local :

–        Créer votre propre site internet.

Si vous décidez de créer votre propre site internet, veillez à l’alimenter régulièrement en contenus et photos. Mettez à jour les informations, valorisez la destination.

–        Être présent sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram sont des leviers de notoriété non négligeables).

La puissance de notoriété et de commercialisation des réseaux sociaux représente de belles opportunités pour votre hébergement. Il vous faut pour cela créer un profil Facebook et un profil Instagram que vous devez alimenter régulièrement grâce à des photos, des offres, des partages d’évènements autour de votre logement.

80% des voyageurs sont plus susceptibles de réserver des vacances quand l’un de leurs amis aime la page Facebook ou Instagram du lieu.

A travers cet article nous avons abordé 3 étapes clés qui vous seront nécessaires afin de (re)mettre votre bien en location. La première étape consiste à réaliser une étude de marché de la location saisonnière, la deuxième étape vise à mettre en valeur efficacement votre bien et la troisième étape permet d’établir votre stratégie commerciale. En travaillant sur ces trois étapes vous pourrez agir sur l’optimisation de votre location.

De nombreux experts et interlocuteurs sont à votre disposition pour vous aider dans votre projet locatif.

Les relais locaux : Mairie, Office de Tourisme, professionnels de la gestion locative (agence, centrale), mais aussi des experts qui sont partenaires de la destination et vous accompagnent : Affiniski, pour vos questions générales sur l’aménagement, la décoration, la commercialisation ; Face/B pour vos projets de rénovation.

Nous sommes à votre écoute pour concrétiser vos projets locatifs.