Optimiser mon hébergement pour démarquer mon annonce
Le jeudi 30 novembre 2023
Temps de lecture : 5 minutes

Si la conception d’une annonce est un élément clé dans le succès de la commercialisation d’un bien, ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Pour distinguer efficacement votre annonce, il vous faudra la travailler en amont pour obtenir de belles photos, définir quelles informations cruciales sont à communiquer aux lecteurs et agencer votre bien de manière à le rendre le plus séduisant possible. De toute évidence, même avec le meilleur des photographes et la meilleure plume du monde, rendre attractif un bien sous-équipé ou mal adapté devient mission impossible.

Cependant, il existe des méthodes faciles à appliquer pour tous la plupart des  biens, afin que votre hébergement se démarque de vos concurrents. Découvrez ce mois-ci des méthodes pour agir sur votre bien  et le mois prochain un article sur la rédaction optimisée d”une annonce en ligne.

Tout d’abord, il faut noter que l’attractivité globale d’un hébergement se définit selon deux critères essentiels : l’attrait rationnel et le magnétisme émotionnel (la “désirabilité”).  En résumé : les éléments contractuels et l’esthétique. Commençons par le rationnel.

Les critères rationnels de différenciation

La dimension rationnelle comprend les éléments concrets qui vont pouvoir figurer dans le descriptif de l’annonce. Le plus souvent, il s’agit d’équipements spécifiques non-indispensables mais qui rehaussent la qualité du bien. D’ailleurs, les bons sites d’annonce proposent généralement un listing séparé de votre texte de présentation justement pour que ces éléments soient bien mis en valeur. 

Par exemple, une cuisine équipée, le wifi, la literie ou une télévision sont des standards qu’il n’est presque plus nécessaire de mentionner aujourd’hui. Personne ne souhaite partir en vacances dans un appartement sans lit ! Evidemment, il vous faut mentionner le nombre de lits, mais cela ne permettra pas votre annonce de la concurrence. En revanche, si vous disposez d’une literie de qualité hôtelière avec sur-matelas, de la fibre optique haut débit ou d’une télévision avec chromecast, il faut le mentionner ! De-même pour une machine à café avec dosettes ou des enceintes bluetooth. Ce genre d’équipements haut de gamme étant moins communs, ils marqueront plus efficacement la mémoire de vos prospects potentiels.

L’émotionnel : les éléments qui composent une ambiance. 

La dimension émotionnelle cherche quant à elle, à toucher « au cœur » vos prospects, et cela passe par vos photos.  Les plus pragmatiques d’entre vous peuvent penser qu’il vaut mieux se concentrer sur les éléments factuels et objectifs, mais c’est une erreur ! Bien souvent, les photos constituent la première accroche à laquelle se rattachent les futurs locataires. Comme le veut le dicton, une image vaut mille mots et si vos photos ne sont pas alléchantes, la plupart des prospects ne prendront même pas le temps de lire les détails de votre annonce ! À l’inverse, si le charme opère immédiatement, votre locataire potentiel aura sûrement envie d’en savoir plus. La dimension émotionnelle attache beaucoup plus d’importance à la décoration, la luminosité et tout ce qui définit « l’ambiance » de votre bien immobilier. Plusieurs techniques et méthodes sont à garder à l’esprit au moment de la conception de votre annonce.

Sobre ne veut pas dire neutre

Il est important que votre décoration ne soit pas surchargée. En effet, si votre style est trop marquant, il sera bien souvent difficile pour un client de s’y projeter. Un locataire, même temporaire, doit pouvoir se sentir chez lui et s’approprier l’espace ne serait-ce que pour quelques jours. Toutefois, un bien trop neutre n’est pas non plus attractif ! Un environnement trop blanc sans personnalité n’attirera pas l’œil et ne restera pas en mémoire. Rappelez-vous que les utilisateurs partent en vacances. Ils sont donc à la recherche d’un peu de charme et d’une rupture avec leur quotidien. L’objectif est de solliciter leur imagination sans pour autant leur imposer votre propre vision. 

Pour parvenir à cet équilibre délicat, mieux vaut y aller par petites touches ponctuelles mais régulières. Par exemple, un seul mur de couleur permet de donner une identité bien définie à une pièce. Mais si tout votre appartement affiche des murs rouges vifs, cette identité devient trop prégnante et empêche le locataire de se projeter. De la même manière, du bois au sol, en bardage sur les murs et au plafond, permettra certes de donner du relief, mais l’addition peut créer une surcharge, surtout si les essences ne sont pas soigneusement choisies.

Une bonne méthode consiste donc à définir un élément signature dans les pièces principales : mur de couleur, grand tableau, grand miroir etc., mais pas plus. Cela permet à la fois d’attirer le regard là où vous le souhaitez, mais aussi de les aider à l’identifier plus efficacement et plus durablement car ils peuvent en discuter entre eux. Si vos futurs hôtes peuvent dire « je t’ai envoyé ma sélection, j’aime bien celui avec le mur rouge », cela veut dire que votre bien a effectivement réussi à se démarquer des autres !

De l’espace, mais pas de vide

L’espace apporte une sensation de confort. Toutefois, une sensation de vide s’accompagne immanquablement d’un sentiment d’austérité. Pour que votre appartement paraisse plus chaleureux sans être surchargé, il conviendra donc d’habiller les grandes pièces et au contraire aérer les plus petits espaces. 

Pour les grandes pièces, il faudra agencer intelligemment votre mobilier : tapis, canapé, tables basses, plantes ou tableaux peuvent ainsi casser les grands espaces et apporter un peu de vie. Les grands murs vides sont à proscrire. C’est là que vous placerez vos éléments de déco ou une bibliothèque. Assurez-vous néanmoins de toujours laisser suffisamment d’espace entre ces éléments pour pouvoir circuler facilement, y compris à plusieurs. Personne n’aime se sentir oppressé et enfermé !

 Pour les plus petites pièces, mettez en valeur la verticalité pour faire “respirer” l’ensemble. Accrocher des rideaux au plafond par exemple peut redonner de la hauteur à la pièce, et ainsi renforcer le sentiment d’espace. En ce qui concerne le mobilier, mieux vaut privilégier les assises mobiles et/ou multifonctions plutôt qu’un grand canapé qui prend trop de place. Un « pouf coffre » par exemple peut permettre de s’asseoir tout en servant de rangement, ce qui maximise les espaces occupés. De même, évitez les couleurs sombres car elles donnent un aspect trop imposant pour une petite pièce. Dans la mesure du possible, utilisez des objets de petite taille et dissociés les uns des autres pour créer un sentiment d’espace.

Rien ne doit trainer

Quelle que soit la taille de la pièce, assurez-vous que les photos reflètent un espace accueillant, pratique et bien rangé. La luminosité facilitera la perception de la taille de votre hébergement, en plus d’apporter de la chaleur. Ouvrez en grand les volets et les rideaux !

Pour donner une impression d’ordre et de sérénité, tout doit être impeccable. Pour cela, il vous faudra intégrer des rangements fermés et/ou dissimulés. Cachez les câbles, la vaisselle éparse, les papiers sur la table, les clefs… Le désordre ne donne pas envie de s’installer.

Lors de la séance photo, personne ne doit apparaître sur les photos car vos locataires doivent pouvoir se projeter eux-mêmes. En revanche, n’hésitez pas à mettre en scène votre appartement : mettez la table, positionnez un livre sur la table basse du salon… Vos futurs hôtes doivent avoir l’impression qu’on n’attend plus qu’eux pour passer de merveilleux moments !

Créez un espace de vie fonctionnel et personnalisé.

En conclusion, il faut que votre projet immobilier vous plaise et vous ressemble.  C’est en effet la question la plus importante : si vous étiez à la recherche d’un logement de vacances, auriez-vous envie de louer votre bien ?

N’hésitez pas à apporter des touches de personnalisation dans la décoration.  Les vacanciers à la recherche d’une location ne sont pas à la recherche d’une chambre d’hôtel standardisée, mais bien un logement de particulier. Quelques photos personnelles ou livres de famille peuvent éventuellement donner un peu de personnalité , s’ils sont placés dans des endroits discrets. En complément, quelques affaires disponibles en prêt (gants, etc.) sont des petites attentions qui donneront sensation d’être accueillis chaleureusement. Si besoin, n’hésitez pas à vous faire aider par un architecte d’intérieur ou un décorateur, ou même un photographe professionnel pour agencer votre bien de la meilleure manière. Un œil extérieur, surtout s’il est spécialisé, constitue toujours un allié objectif très utile qui vous aidera à vous mettre à la place de vos potentiels locataires.